En 2017, Michel est au théâtre avec Samy Seghir, puis avec Eddy Monniot, dans Les fantômes de la rue Papillon, une pièce de Dominique Coubes.

Puis en 2018, l’artiste est promu au grade de Commandeur des Arts et des Lettres.

Enfin en 2019, durant quatre mois, Michel retrouve les planches parisiennes, à la Comédie des Champs-Elysées, avec Le cas Eduard Einstein de Laurent Seksik, mis en scène par Stéphanie Fagadau.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !